Arbrealettres

Poésie

Archive for 15 juillet 2016

L’humilité de cette lumière (Claudine Bohi)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



Il y a l’humilité de cette lumière
qui vient du plus profond
de cet humus en toi
qui demande
à frémir

de cet humus
si près de la terre où tu tombes
d’où tu viens
d’où tu ressurgis
C’est une lumière
de terre

une lumière
pour fabriquer
de la lumière
pour fabriquer
du signe

Quand elle n’est pas là
peut-être qu’on est mort ?

(Claudine Bohi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lorsque tu posais la main (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



 

Lorsque tu posais la main
sur mon genou, sur mon épaule
ou à ma hanche,
le monde changeait d’attitude.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Gleyre Charles

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Cette peur (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016


 


Cette peur
d’avoir oublié quelque chose
que j’aurais dû prendre.
Et la peur
qu’une telle immensité
ne connaisse une fin.

(Yannis Ritsos)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

En ce moment (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



En ce moment
vers quel côté de l’horizon
tes cheveux flottent-ils?

(Yannis Ritsos)

Illustration: Edvard Munch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Puisque le soleil décline (Gaston Puel)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



 

Puisque le soleil décline je dirai la ronde bosse d’un dos d’homme
Il s’éloigne et le soleil pénètre dans sa bouche illumine ses dents
Il danse vers l’abîme Des herbes l’accompagnent
La poussière le suit dans l’ombre de ses jambes

(Gaston Puel)

Illustration: Erich Heckel

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sans fierté aucune (Bruno Hulin)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



 Corbeau-1160 [1280x768]

Sans fierté aucune
Dans un poulailler boueux
Un corbeau picore

(Bruno Hulin)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

LA MORT DE LA JEUNESSE (Georges Rodenbach)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016




LA MORT DE LA JEUNESSE

Chacun voit arriver des jours de deuil profond
Où sa Jeunesse blanche est à jamais finie
Et chuchote en pleurant des adieux d’agonie,
Avec le geste doux des aimés qui s’en vont.

Des fermoirs d’éternel silence ont clos sa bouche,
Mais tandis qu’on l’a mise en terre, tristement,
Dans la maison de l’Ame – après l’enterrement –
Comme on se trouve seul, douloureux et farouche !

On sent qu’on a perdu tout le meilleur de soi !
C’est elle, la Jeunesse aux yeux noyés d’extases,
Qui mettait des bouquets de lis dans tous les vases.

Voici les Passions qui vont faire la loi,
Servantes à la voix impétueuse et forte
Qui grognent en usant les robes de la morte !

(Georges Rodenbach)

Illustration: Michel Giliberti

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

CÉPHALÉE VESPÉRALE (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



CÉPHALÉE VESPÉRALE

L’un disparut au tournant. Ces trois-là dormaient.
La femme sur le banc, avec un parapluie.
Il ne pleuvait pas. Les autres faisaient l’amour
derrière l’enclos. Chaque jour, la nuit tombait.
Les ossements, on les enveloppait dans des drapeaux.
Que portez-vous là? demandions-nous. Eux ne disaient rien.
Ils grimpaient sur la colline. Ils ne se retournaient pas.
Les ossements. Les drapeaux. Un lézard sur la pierre.
Ce n’est rien, te dis-je. Ça m’a déjà passé.
Comme cette robe jaune te sied à merveille,
surtout quand tu mets une ceinture dorée.

(Yannis Ritsos)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DÉPENDANCE DE L’INDÉPENDANCE (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



DÉPENDANCE DE L’INDÉPENDANCE

A quoi bon parler? A quoi bon trop d’explications?
Quand tu marches d’un pas pressé pour rejoindre
tes amis qui t’attendent pour une affaire
très importante et qui te concerne, toi, quelques-uns et d’autres encore,
voici que tu t’arrêtes subitement au milieu du chemin pour observer
l’oiseau qui trottine paisiblement sur l’asphalte,
sa tête redressée, extatique, mieux instruite de ce qui l’entoure,
tenant un ticket d’autobus dans son long bec.

(Yannis Ritsos)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Oiseau migrateur (Thierry Cazals)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2016



 

oiseau migrateur

Oiseau migrateur survolant le village
Le village aussi
Est de passage

(Thierry Cazals)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :