Arbrealettres

Poésie

Faire que le poème accède enfin au réel (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 16 juillet 2016




Faire que le poème accède enfin au réel. Soit seulement une présence.
Aussi évidente, aussi irréductible que le plus infime des corps.

Que le poème, soudain, soit comme né du ciel.
Comme égal à la moindre poussière.

Une chose vivante. Un corps où vive tout le jour et toute la nuit.
Où l’évidence, le secret aient leur habitation.

(Gérard Pfister)

Illustration: Viviane-Josée Restieau

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :