Arbrealettres

Poésie

Nevermore (Francis Blanche)

Posted by arbrealettres sur 16 juillet 2016




Nevermore

Il n’y aura plus
jamais
de neige
sur le chemin des étangs.
Je veux parler
de cette neige
de nos quinze ans.

Il n’y aura plus
jamais
de brume
dans les bois de chênes verts.
Je veux parler
de cette brume
de nos hivers.

J’irai brûler des feuilles mortes
dans le jardin de mes parents
et puis je fermerai la porte
sur mes amours d’enfant.

Il n’y aura plus
jamais
de rires
sur les sentiers ingénus.
Je veux parler
de tous ces rires
à jamais perdus…

(Francis Blanche)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :