Arbrealettres

Poésie

Archive for 19 juillet 2016

Le soir couchant ferme une porte (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



Boleslas Biegas 408382_

Le soir couchant ferme une porte
Nous sommes au bord du chemin
Dans l’ombre
près du ruisseau où tout se tient

Si c’est encore une lumière
La ligne part à l’infini

L’eau monte comme une poussière

Le silence ferme la nuit

(Pierre Reverdy)

Illustration: Boleslas Biegas

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans quelques coins du grenier (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



Dans quelques coins du grenier
j’ai trouvé des ombres vivantes
qui remuent.

(Pierre Reverdy)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 4 Comments »

Pour le moment (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



Pour le moment

La vie est simple et gaie
Le soleil clair tinte avec un bruit doux
Le son des cloches s’est calmé
Ce matin la lumière traverse tout
Ma tête est une lampe rallumée
Et la chambre où j’habite est enfin éclairée

Un seul rayon suffit
Un seul éclat de rire
Ma joie qui secoue la maison
Retient ceux qui voudraient mourir
Par les notes de sa chanson

Je chante faux
Ah que c’est drôle
Ma bouche ouverte à tous les vents
Lance partout des notes folles
Qui sortent je ne sais comment
Pour voler vers d’autres oreilles

Entendez je ne suis pas fou
Je ris au bas de l’escalier
Devant la porte grande ouverte
Dans le soleil éparpillé
Au mur parmi la vigne verte
Et mes bras sont tendus vers vous

C’est aujourd’hui que je vous aime

(Pierre Reverdy)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration: Willy Ronis

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous ne marcherons plus ensemble (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



De loin je revois ton visage
Mais je ne l’ai pas retrouvé
Disparaissant à mon passage
De la fenêtre refermée

Nous ne marcherons plus ensemble

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 4 Comments »

La poésie (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



 

La poésie est à la vie
ce qu’est le feu au bois.

(Pierre Reverdy)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La lampe (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



 

Gao Xingjian _970_777653_-gaoxingjian

La lampe

Le vent noir qui tordait les rideaux ne pouvait
soulever le papier ni éteindre la lampe.
Dans un courant de peur, il semblait que quelqu’un pût entrer.
Entre la porte ouverte et le
volet qui bat – personne !
Et pourtant sur la table
ébranlée une clarté remue dans cette chambre
vide.

(Pierre Reverdy)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Gao Xingjian

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La musique joue (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



La musique joue
Je voudrais bien sortir
pour voir si le ciel est encore là

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Couloir (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



Nous sommes deux
Sur la même ligne où tout se suit
Dans les méandres de la nuit
Une parole est au milieu
Deux bouches qui ne se voient pas
Un bruit de pas
Un corps léger se glisse vers l’autre
La porte tremble
Une main passe
On voudrait ouvrir
Le rayon clair se tient debout
Là devant moi
Et c’est le feu qui nous sépare
Dans l’ombre où ton profil s’égare
Une minute sans respirer
Ton souffle en passant m’a brûlé.

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Ruine achevée (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



J’ai perdu le secret qu’on m’avait donné
Je ne sais plus rien faire

Un moment j’ai cru que ça pourrait aller
Plus rien ne tient
C’est un homme sans pieds qui voudrait courir
Une femme sans tête qui voudrait parler
Un enfant qui n’a guère que ses yeux pour pleurer

Pourtant je t’avais vu partir
Tu étais déjà loin
Une trompe sonnait
La foule criait
Et toi tu ne te retournais pas

Nous avons un long chemin à suivre pas à pas
Nous le ferons ensemble

Je déteste ton visage radieux
La main que tu me tends
Et ton ventre tu es vieux
Tu me ressembles

Au retour je ne retrouve rien
On ne m’a rien donné
Tout est dépensé

Un pan de décor qui s’écroule
Dans la nuit

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tard dans la vie (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



Je suis dur
Je suis tendre
Et j’ai perdu mon temps
A rêver sans dormir
A dormir en marchant
Partout ou j’ai passé
J’ai trouvé mon absence
Je ne suis nulle part
Excepté le néant
Mais je porte caché au plus haut des entrailles
A la place ou la foudre a frappé trop souvent
Un coeur ou chaque mot a laissé son entaille
Et d’où ma vie s’égoutte au moindre mouvement

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :