Arbrealettres

Poésie

Au fond du ventre cette contraction comme celles d’une mise au monde (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2016



Au fond du ventre cette contraction comme celles d’une mise au monde.
Et, réellement, chaque inspiration est une naissance.

Ces ailes qui, d’un vol immensément lent, s’élèvent
puis s’abaissent dans le ciel de ton corps.
Dans le vide unique de l’espace.

Qu’es-tu d’autre que ce vol silencieux ?

(Gérard Pfister)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :