Arbrealettres

Poésie

Le parfum de ta peau (Pentti Holappa)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2016



Le parfum de ta peau

La feuille de papier blanc et le parfum de ta peau
sont assez de matière pour un poème immortel.
La feuille de papier blanc et le parfum de ta peau
sans crier gare se dissipent dans le ciel

(Pentti Holappa)

Illustration: Jean-Baptiste Valadié

 

2 Réponses vers “Le parfum de ta peau (Pentti Holappa)”

  1. Jolis ces vers :
    « La feuille de papier blanc et le parfum de ta peau
    sont assez de matière pour un poème immortel. »
    belle illustration

  2. arbrealettres said

    Belle Muse ! 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :