Arbrealettres

Poésie

Ne songe plus à cet oeil de lumière (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2016



Ne songe plus à cet oeil de lumière,
aux neiges bleues par-delà les forêts,
derrière l’ombre où bougent des crinières,

mais vois plutôt cette main désarmée
près de ta main, cette bouche légère,
et la couleur des regards étrangers,

et la couleur des robes et des rues,
d’un soleil d’homme où déjà tu te perds,
déjà renais de te savoir perdu.

Ainsi se rompt la glaise qui t’enserre.
Défait de toi, perdu, tu vois germer
contre tes mains comme un oeil de lumière,

(Jean Joubert)


Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :