Arbrealettres

Poésie

Si nous pénétrions le coeur des choses (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2016



Si nous pénétrions le coeur des choses et que nous puissions voir
nous ne verrions pas la splendeur ni même une énigme secrète
Peut-être qu’une notion organise ce qu’il y a de plus intime
entre l’abîme et l’éclair et que la matière
ardente et obscure tournoie dans une atmosphère mobile
Mais parmi tant de signes nous ne saurons pas lire
le bonheur animal et la volupté d’être
comme si l’intelligence ne pouvait s’élever
ni inclure en elle-même les orgues de l’être

(António Ramos Rosa)

Illustration

 

2 Réponses to “Si nous pénétrions le coeur des choses (António Ramos Rosa)”

  1. yayamarieke said

    Le coeur des choses… A me demander où se trouve mon propre point le plus infini, intime (?) et où le premier point à faire la démarquation… Qui sait que le Tout se trouve dans ce point mais que justement notre intelligence nous empêche de le comprendre car que le verbe vibrant pour l’exprimer… Pour le lire, le point de référence que nous sommes, parmis autant d’autres …

  2. arbrealettres said

    le plus Intérieur est aussi le plus vaste et le plus universel… plus de séparation…
    Toujours TRES heureux de voir ici Miroir à la belle barque vide … 🙂 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :