Arbrealettres

Poésie

On s’en vient seul et on s’en va de même (Liliane Wouters)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2016



On s’en vient seul et on s’en va de même.
On s’endort seul dans un lit partagé.
On mange seul le pain de ses poèmes.
Seul avec soi on se trouve étranger.

Seul à rêver que gravite l’espace,
seul à sentir son moi de chair, de sang,
Seul à pouvoir garder l’instant qui passe,
Seul à passer sans se vouloir passant.

(Liliane Wouters)

Poète découvert chez “laboucheaoreille” ici

<div style= »text-align: center; »><span style= »font-style: italic; font-weight: bold; font-size: 17px; font-family: Comic sans-serif; color: blue; »>

2 Réponses to “On s’en vient seul et on s’en va de même (Liliane Wouters)”

  1. yayamarieke said

    A devenir le saut entre sujet et objet :-).

  2. arbrealettres said

    pas de saut
    pas de distance

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :