Arbrealettres

Poésie

Comme si personne n’était dans cet état de tranquillité (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Comme si personne n’était dans cet état de tranquillité
où nous sommes au bord de l’inviolable
Tout ce que nous sommes est atmosphère
ni existence encore ni substance
mais vide repos penchant
pour ce qui ne s’ouvre pas n’éclaire pas
et reste en suspens telle une impossible possibilité
Si nous pouvions être seulement cette présence au bord
dans le cercle de l’intimité
si nous étions complets dans l’incomplétude
nous pourrions peut-être nous concentrer
sur ce qui sans se montrer serait une lenteur
lumineuse et la saveur d’un abîme sans nom
et occulte qui imprégnait toute la sphère de la maison

(António Ramos Rosa)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :