Arbrealettres

Poésie

Le veau (Jacques Roubaud)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Le veau

Museau de veau douce bave
que Marianne sent dans sa main
quand elle va dans son jardin
chercher du thym ou des betteraves

Le veau connaît Marianne bien
car voyez-vous elle l’a vu naître
parfois il vient à sa fenêtre
passe la tête et lui dit : « hein ? »

Dans la ferme de Marianne
il y a chevaux chiens et ânes
il y a des chats sur des coussins

tous boivent leur lait le matin
et il y a un petit veau
qui aime Marianne Roubaud.

(Jacques Roubaud)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :