Arbrealettres

Poésie

L’oiseau (Oktay Rifat)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016




L’oiseau

Dans un vieux miroir, je me multiplie. Étant un
Je deviens dix, étant dix, vingt ; ma foule grandit.
Boulanger, forgeron, savonnier, cabaretier ;
Moi la mer, moi la rue, moi l’arbre, moi solitude
Dans le verre je me buvais moi-même, c’est moi
Que je mords dans la pomme. Couché, levé, endormi,
Moi dans les moi que je répands tout autour de moi.
Puis le jour baissa, mauve dans l’au-delà des monts.
Un oiseau a chanté dans la plaine, fait d’autre argile,
Dans notre miroir, reflet comme un rayon de lune.

(Oktay Rifat)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :