Arbrealettres

Poésie

Archive for 7 août 2016

Pain d’angoisse (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016



Pain d’angoisse

Terrifié par les hurlements
De douleur et de volupté
Des galaxies qui se dévorent en copulant
Dans les coins sombres de l’éternité
Comme le font les sentiments
Dans les bas-fonds de la pensée

Appelle angoisse ou pain
Sinon parole
Cette matière sans matière
Que le poème en toi pétrit

Ayant ou non fait une croix dessus
N’en mange que tout juste
Ce qu’il te faut pour en mourir

Ne la retourne pas sur la table des mots
Cela porte malheur

Ne la piétine pas dans le ruisseau du sang
D’autres en manquent.

(Jean Rousselot)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ATTENDRE À DEUX (Thomas Hardy)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016



Ernesto Arrisueño 906

ATTENDRE À DEUX

Une étoile vers moi se penche
Et dit : « Toi, moi,
Chacun est à sa place.
Qu’as-tu l’intention de faire,
L’intention de faire ?

Je réponds : « A mon humble avis,
Attendre que le temps passe,
Attendre mon tour. C’est tout ».
L’étoile dit : « C’est bien mon intention,
Mon intention ».

***

WAITING BOTH

A star looks down at me,
And says : `Here I and you
Stand, each in our degree :
What do you mean to do, —
Mean to do ?’

I say : `For all I know,
Wait, and let Time go by,
Till my change come.’ — Just so,’
The star says : `So mean I : —
So mean I.’

(Thomas Hardy)

Illustration: Ernesto Arrisueño

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Jeune est le temps… (Lalla Romano)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016



Les hirondelles fendent l’air
et les cieux ne se fissurent pas
le lac reflète les nuages
et l’eau ne se trouble pas

Fugitivement nous troublons
par notre passage le temps
et la sphère bientôt se reforme
limpide et ne change pas.

(Lalla Romano)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PHASE (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016




PHASE

Cheminant cheminant
j’ai retrouvé
le puits d’amour

Dans l’oeil
de mille et une nuits
j’ai reposé

Aux jardins abandonnés
elle abordait
comme une colombe

Parmi l’air
défaillant
de midi
j’ai cueilli pour elle
oranges et jasmin

(Giuseppe Ungaretti)

Illustration: Anne-Marie Zilberman

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Le silence est vieux comme le monde (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016



Le silence est vieux comme le monde
et jeune comme un ciel encore et toujours bleu
qui se bleuit au vide d’autres cieux
se donnant, il nous donne de ne pas répondre
Le silence océan nous porte sans naufrage
sans risque de heurter les hauts-fonds du langage
ou de couler, rivés à nos serments trop lourds

Et pourtant j’espère un tumulte de nuages
je guette le grondement lointain et sourd
d’une espérance étrange d’orage.

(Robert Mallet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE SANG (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016



LE SANG

Ecoute encore le sang
Qui rôde et cherche un passage.
Il faut bien le reconnaître,
Cet étranger, ton ami,
Qui ramène entre tes dents
Le goût des remords usés
Et celui des baisers graves.
Le voilà qui t’interroge,
Douce voix pour éveiller
Le chagrin sous ton aisselle,
Et le meilleur de toi-même
Qui n’était pas oublié.

(Jean Rousselot)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jamais ton regard d’affamé ne me quittera (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2016




Jamais ton regard d’affamé ne me quittera
petit enfant du temple de Kali à Calcutta
Étais-tu fille ou garçon, je ne sais pas
plus l’homme va vers son squelette
moins on peut définir sa tête
Trop de mains m’avaient rendu pauvre à ton égard
tu me tendais la tienne trop tard
un morceau du gâteau que je mangeais,
timidement je te le donnai
tu le pris comme un petit singe et t’enfuis
Grâce à toi, jamais je n’oublierai
ce qu’est ce que tu es
et ce que je suis.

(Robert Mallet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :