Arbrealettres

Poésie

À cette heure (Pierre-Albert Jourdan)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2016



À cette heure où débute le concert des crapauds, qui va s’amplifiant,
l’apaisement vient sur vous, glissant du végétal pour vous entourer de la même sollicitude.
Comme un châle posé sur les épaules, presque à ce niveau physique.
On s’éloigne de soi.
On se trouve mêlé, anonyme, à un consentement qui, en montant,
efface les limites entre ciel et terre.

(Pierre-Albert Jourdan)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :