Arbrealettres

Poésie

Celui qui enfonce son visage en la source (Ilarie Voronca)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2016



Celui qui enfonce son visage en la source et s’écrie
« La joie est pour l’homme ». Et celui dont le coeur
S’emplit de bonté et qui dit du bien de toutes choses

Mirage comme un vent qui apporte un parfum. Je n’ai été nulle part
Mais je suis dans tout. Et ce jour qui remue
Comme une boue en moi. Et ce mot comme le talon du nageur

Où s’enroulent des algues. Non pas l’éclat
Mais la clarté cheminante de l’aurore.
« Vous êtes vivants en moi ». Et je sais le lieu et le temps
De chaque parole comme une orbe
Au milieu de laquelle l’objet qu’elle désigne rayonne comme un astre.
Plus pur en ma demeure qu’en sa mer une écume,
« Où est ma vie? » Chaque chose m’enlise et me rend à moi-même.

(Ilarie Voronca)

Illustration

 

2 Réponses to “Celui qui enfonce son visage en la source (Ilarie Voronca)”

  1. […] via Celui qui enfonce son visage en la source (Ilarie Voronca) — Arbrealettres […]

  2. A reblogué ceci sur musnadjia423wordpress.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :