Arbrealettres

Poésie

BEAU TEMPS (Marie-Thérèse Brousse)

Posted by arbrealettres sur 13 août 2016



BEAU TEMPS

Le vent joue devant la porte
Dans le jardin familier.
Longuement le soleil s’allonge
Et dort, têtu, sur l’allée.

Mais déjà derrière la grille
L’été a roulé détaché du temps.
Il faut regagner la chambre trop claire
Il faut ne rien oublier
Essuyer la vitre, y tendre
Le beau temps apprivoisé,
Penser à tout, tout repeindre
La ville, le calendrier;
J’apprends un amour si sage
Qu’il sait bien désespérer.

(Marie-Thérèse Brousse)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :