Arbrealettres

Poésie

Le champignon (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 13 août 2016



champignon 28

Le champignon

Je te portais masque sur mon visage
Mais sans savoir qu’il suffisait de vivre
Ou de tuer pour te détruire enfin.

Étais-je image, ou lièvre, ou lézard ?
Le temps coulait devant mes yeux aveugles.
Le temps, le temps ? sans doute aussi l’aurochs
Sinon cet autre eu moi qui se cachait.

Comme il est bon de naître étant fruit mûr,
De se trouver sous des couches d’humus,
Champignon vif à des mains dérobé,
Et vénéneux seulement pour soi-même.

(Robert Sabatier)

Illustration

 

 

Une Réponse to “Le champignon (Robert Sabatier)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :