Arbrealettres

Poésie

LE FOU DU VILLAGE (Angèle Vannier)

Posted by arbrealettres sur 13 août 2016



Nicolas Eekman  fou du village 0-4 [800x600]

LE FOU DU VILLAGE

Il a le front clair
Et le cœur à nu
Il a les yeux verts
Des enfants perdus
Il m’attend là-bas
Sous un pommier doux
Les hommes de loi
Disent qu’il est fou.

Tous les Messieurs bien crachent sur son ombre
Quand il se promène au bras de l’amour
D’un amour sans poids sans voix sans atours
D’un amour volé au sein d’une tour
D’une tour du monde.

Il chante à la lune
Un air d’oiseau bleu
Chacun sa chacune
Il faut être heureux
Il aura mon corps
Quand il le voudra
Il aura mon âme
Au temps des lilas.

Tous les Messieurs bien crachent sur son ombre
Quand il se promène au bras de l’amour
D’un amour sans poids sans voix sans atours
D’un amour volé au sein d’une tour
D’une tour du monde.

Pas de mariage
Avec les maudits
Le fou du village
Est mort cette nuit
Et les vierges sages
Ont prié pour lui.

Moi j’ai son image
Au pied de mon lit.

(Angèle Vannier)

 Illustration: Nicolas Eekman  

 

Une Réponse to “LE FOU DU VILLAGE (Angèle Vannier)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :