Arbrealettres

Poésie

LA CHAPELLE DE TENDRESSE (Armand Robin)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2016



LA CHAPELLE DE TENDRESSE

Dans l’ensilencement d’un monde chu en tombe,
Battement de battant, trop tendrement j’ai carillonné,
Me balançant ombreux, ballant tendrement.
Dans l’ombre j’ai oscillé, battement de battant.

(Armand Robin)

Illustration: Siegfried Zademack

 

4 Réponses to “LA CHAPELLE DE TENDRESSE (Armand Robin)”

  1. Lara said

    Whou hou les allitérations ! une strophe bien adroite ..on le voit osciller

  2. Belle musicalité!!! 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :