Arbrealettres

Poésie

Quand le Coeur s’unifie (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Si le monde vide paraît changer
c’est par notre ignorance
Inutile de chercher la vérité
abandonnez plutôt les opinions

Ne vous attachez pas aux dualités
veillez à ne pas les suivre
Dès qu’apparaissent bien et mal
le Coeur se perd dans la confusion

Le deux découle de l’un
mais ne vous attachez pas à l’un
Quand le Coeur s’unifie sans s’accrocher à l’un
les dix-mille-lois ne l’affectent pas

*

(Seng Ts’an)

 

 

Une Réponse vers “Quand le Coeur s’unifie (Seng Ts’an)”

  1. […] via Quand le Coeur s’unifie (Seng Ts’an) — Arbrealettres […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :