Arbrealettres

Poésie

Unique Réel, mystère des formes (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Unique Réel, mystère des formes
Causalités simplement oubliées
Les dix-mille-dharma vus unis
retournent à la nature propre

Anéantissez le pourquoi des choses !
Plus possible alors de comparer
Le mouvement arrêté cesse de bouger
Le repos mouvementé ne s’arrête pas

Les limites de l’ultime
ne sont pas gardées par des lois
l’Esprit éclairé uni à l’identité
siège au lieu où cesse toute activité

*

(Seng Ts’an)

 

 

Une Réponse to “Unique Réel, mystère des formes (Seng Ts’an)”

  1. […] via Unique Réel, mystère des formes (Seng Ts’an) — Arbrealettres […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :