Arbrealettres

Poésie

Au pied du cerisier en fleurs (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2016



A cet endroit même
au pied du cerisier en fleurs
dormir toute une nuit

(Ryôkan)

4 Réponses to “Au pied du cerisier en fleurs (Ryôkan)”

  1. filamots said

    C’est tout à fait de saison 🙂
    Des pétales qui tomberaient sur le visage tourné vers la cime de l’arbre en fleurs, et les yeux plein de ces corolles multiples et variées. Que du plaisir pour les yeux.
    Comme les enfants faire avec ces grappes de l’architecture, des ensembles, des montages mentaux juste pour s’amuser 🙂

    • arbrealettres said

      oui comme les tapisseries de notre enfance…
      les yeux dans le vague y voir des formes et des couleurs qui s’assemblent
      Magie de l’imaginaire qui voit toujours plus que les yeux!
      En même temps ce ne sont pas les yeux mais bien le cerveau qui « VOIT »
      donc nous créons toujours d’une certaine manière ce que nous voyons
      imaginaire ou pas ??
      peut-être qu’il nous faut renoncer à « voir » vraiment le « réel »
      ou peut-être même qu’il n’existe pas
      mais qu’il n’est que conjugaison de l’observateur et de l’observé!!
      bon je retourne me coucher! lol!!

      • filamots said

        En effet, je me souviens lorsque j’étais petite, je regardais les tapisseries chez mes parents, et j’en faisais des montages, ou bien suivais les personnages, ou les rondes, les courbes, de lié en délié, une vraie investigation.
        Un vrai voyage pour s’évader poète ! Mais à l’époque je sais pourquoi. Il le fallait pour me sauvegarder, j’étais adolescente et plongée dans l’inadmissible.
        Depuis lors cela m’est resté et c’est très bien ainsi 🙂
        C’est aussi comme observer les nuages.

        J’espère que depuis lors tu as bien dormi ? lol

        • arbrealettres said

          oui oui enfin reposé avec l’oxygène de la forêt!!
          nous cherchons tous un sens à notre vie, aux évènements, aux formes des nuages, des motifs de tapisserie…
          c’est notre « karma » à nous les hommes… cet immense besoin de sens! ((-:

Répondre à arbrealettres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :