Arbrealettres

Poésie

Charmeur d’oiseaux (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2016



Charmeur d’oiseaux

Charmeur d’oiseaux, de sources et de brises
Aux mains du temps dérobant des joyaux
L’enfant s’en va lumineux d’être libre
Porter sa bouche à la hauteur des eaux
Tout l’univers à son baiser s’enivre.

Tant de chevaux sur la rive s’assemblent
Qu’il n’est plus d’homme à savoir les compter
Sa main caresse une échine qui tremble
La mer approche et vient se refermer
Sur un galop de cavales et d’anges.

Toujours marchant, l’enfant porte remède
À la douleur des plantes de la nuit
Amour le suit, luciole l’éclaire
Et chaque fleur pour lui s’ouvre sans bruit
Le temps de vivre un peu plus haut que terre.

Sur les fronts noirs il souffle des étoiles
Caresse une ombre et délivre un oiseau
Quand vient le temps d’aimer plus qu’un visage
Devenu fruit, silence ou bien ruisseau
L’enfant se mêle à la clarté des astres.

(Robert Sabatier)

Illustration: Lia R.

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :