Arbrealettres

Poésie

Le chèvrefeuille (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2016



chevaliers

Le chèvrefeuille

Frémissement d’ailes multicolores.
Un ange est là que je suis seul à voir.
Dansons l’orange et dansons toute sphère,
Tout fruit du monde où se plantent les dents.

Les combattants lèvent leurs oriflammes.
Tout est de feu, même la mer où saigne
Une sirène un poignard dans le sein.

Guerre la guerre a des dents de vampire.
Le jour s’éveille et meurt dans l’incarnat
Dans la splendeur de ses noces de sang.

Je suis la cible et chaque chevalier
Dans un galop me vise de sa lance.
Jour après jour des tournois se répètent
Je dois mourir quelque part dans le temps.

Amant de mort, je chante la splendeur
Du coeur meurtri, cet étrange despert
Au corps paré de colliers et de chaînes
Qui va mêlant les bijoux, les tortures.
Un ange meurt enfermé dans mes ailes.

(Robert Sabatier)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :