Arbrealettres

Poésie

Archive for 25 août 2016

L’humble feu du rouge-gorge (Jean-Paul Hameury)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



D’avoir dû parcourir de si vastes
et lointaines contrées
les mots étaient décolorés.
Et du feu que des lèvres
leur avaient confié
ne restaient que cendres.
Et de l’élan qui les avait
dans l’espace risqués ne restait
qu’un froissement de paille.

Alors pour endurer le temps
l’enfant attendait que vienne
de loin en loin brûler dans le jardin
l’humble feu du rouge-gorge.

(Jean-Paul Hameury)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La vue d’un demi-cercle noir au cou d’une tourterelle (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



La vue d’un demi-cercle noir au cou d’une tourterelle, comme un collier brisé,
resserre sur mon coeur l’emprise d’une chose qui me tient depuis toujours sous son charme.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Et moi je vous écris du continent qui tremble (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Et moi je vous écris du continent qui tremble
Sur le vieil océan des larmes,

Par le défaut de la cuirasse
Entrevu.

Je vous écris sans tristesse ni fureur,
Pierre sur pierre, feues
L’écorce et la rosée,

Et je constate, à voix posée,
Que l’on peut se nourrir de pierres.

Mais peut-être n’entendez-vous plus
De cette oreille

Mais peut-être cela
N’est-il plus un langage.

(Jean Rousselot)

Illustration: Brendan Monroe

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il aurait fallu plus d’amour (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016


 

Il aurait fallu plus d’amour:
Tout est perdu sous les molles
Araignées de la parole;
La voix s’épuise contre les cloisons de terre
Et tremble au bord de nos mémoires enrayées;
Le sang remonte au coeur par les chemins perdus.

(Jean Rousselot)

Illustration: Brendan Monroe

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Demain l’arbre de la Connaissance … (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Demain l’arbre de la Connaissance
Dont une esquisse fut jadis
Brodée sur nos bâillons par un bourreau blagueur
Jaillira entre les carcasses rouillées des astres
En instance de compressions suprêmes
Et d’un coup envahira
La totalité de l’univers

Il n’y aura personne pour y goûter
Avec ou sans le consentement d’un dieu

Seule une haleine sinueuse
Que nous aurons pour rien exhalée et chassée
En connaîtra.

(Jean Rousselot)

Illustration: Sophie Bazin

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

INEXISTENCE (Jude Stéfan)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016


INEXISTENCE

Nul ne saura qu’il fut
ce qu’il fit : Poème
momie de l’énigme

(Jude Stéfan)

Poème découvert chez Lara ici

Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Demain s’il subsiste un peu de terre (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Demain s’il subsiste un peu de terre
Dans la bouillie de nos cervelles
Il se peut que s’y accroche
Un nouveau lichen
Venu celui-là des cieux
Sans avoir comme son ancêtre
A affecter de n’être
Qu’une pellagre inoffensive
Ou une écume apprivoisée

Tant mieux pour lui s’il y prospère
Tels Hegel et Baedeker
Qu’il sache ou non
Si nous avions été faits à l’image
D’un dieu plutôt que d’un chien.

(Jean Rousselot)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ECLATE EN MOI… (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



ECLATE EN MOI…

Eclate en moi
déchirante
dans ta pauvreté nouvelle.
Je veux percer les mots
dont je t’ai recouverte,
le moindre signe,
comme je suis de l’ongle
cette petite ride.

(Jean Rousselot)

Illustration: Bruno Walpoth

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qui nous attend sur l’autre rive? (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Qui nous attend sur l’autre rive?
L’autre rive n’existe pas
Nous attendons. Et rien n’arrive
rien ne dérive entre nos bras
nos bras n’amarrent que des brises
les brises ne vont qu’aux tournois
dans les tournois le vent s’enlise
avant l’envol des vertes voix
vers le noir des rives promises
Un lent silence cicatrise
les blessures de nos fracas
et les remous de nos eaux vives
Le fleuve coule sans erreur
entre ses berges rectilignes
il fend des terres sans lueur
rigueur et rage des racines
C’est nous qui faisons des faux pas
des faux bonds, de faux entrechats
enfin la plus sûre embardée
la plus véritable enjambée
notre plus véridique entrée
dans ce qui ne nous attend pas.

(Robert Mallet)

Illustration: Odilon Redon

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

On les avait oubliées (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Elles étaient trop serrées
comme gerbe moissonnée
pour avoir été perdues
on les avait oubliées
Ah ! vous, les mains qui voulez
avoir, et ne voulez plus
craignez qu’autrui ne vous cueille
ne vous assemble en bouquet
ne vous abandonne aux feuilles
entre les fossés et la haie
Vous, oublieuses qu’on oublie
souvenez-vous d’avoir moins peur
d’oublier de cueillir les fleurs
que d’oublier la fleur cueillie.

(Robert Mallet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :