Arbrealettres

Poésie

Demain s’il subsiste un peu de terre (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Demain s’il subsiste un peu de terre
Dans la bouillie de nos cervelles
Il se peut que s’y accroche
Un nouveau lichen
Venu celui-là des cieux
Sans avoir comme son ancêtre
A affecter de n’être
Qu’une pellagre inoffensive
Ou une écume apprivoisée

Tant mieux pour lui s’il y prospère
Tels Hegel et Baedeker
Qu’il sache ou non
Si nous avions été faits à l’image
D’un dieu plutôt que d’un chien.

(Jean Rousselot)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :