Arbrealettres

Poésie

J’AI BEAU FAIRE… (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



J’AI BEAU FAIRE…

J’ai beau faire et beau dire et tout illuminer
D’un soleil qui pourrait être à ma fantaisie
Si demain j’acceptais d’être nu, d’être né,
De passer du côté chaleureux de la vie,

Je ne vis que d’attendre et nul ne me convie
A franchir la lisière en larmes de l’espoir.
Je ne vis que d’attendre, épuisant mon pouvoir
Sur quelques vains lambeaux qu’en hâte je relie :
Un regard de feu noir, une jambe jolie.

Mais chacun a sa place et chacun a sa part
Dans ces cantons du ciel où caille la lumière,
Où toute nourriture est un effet de l’art,
Le désir ; alchimie — une rouge lanière,
La mémoire : un sursis — plus tard, toujours plus tard !

J’ai beau faire et beau dire, à mon poignet surprendre
Un clignement blafard qui faufile mon sort,
A chaque heure suffit l’impatience tendre
D’une vie acharnée à refuser la mort.

(Jean Rousselot)

Illustration: Brendan Monroe

 

2 Réponses to “J’AI BEAU FAIRE… (Jean Rousselot)”

  1. Lara said

    poète du vivre

    Plus je le lis et plus ses mots résonnent ..:-)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :