Arbrealettres

Poésie

LE VOLEUR DE GLOIRE (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



LE VOLEUR DE GLOIRE

Dans la rue échevelée où je cherchais fortune,
une feuille, descendue du ciel,
est venue soudain se coller sur mon front.
Une feuille qui sentait le vert.
Une feuille, et tout le monde m’a regardé.
Tout le monde m’a regardé soudain. Etait-ce de l’envie ?
Non, bien plutôt de la sévérité et du mépris.
Et chacun me jaugeait,
me jugeait à ma juste valeur, ma piètre valeur.

(Jean Rousselot)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :