Arbrealettres

Poésie

PAR-DELÀ LES SIGNES (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



PAR-DELÀ LES SIGNES

Écrire c’est maintenant disperser les ombres,
ouvrir les portes en pierre et reposer dans l’air.
Agenouillé près d’une barque ou d’une jarre,
un dieu respire et c’est le vide le plus pur.
Par-delà les signes et à leur commencement,
un sourire, une lueur des choses familières.
Et sur les murs et les doigts, un sable
qui descendrait des nuages et dans le lointain
la forme d’un bras aimant, le rêve de l’autre.

(António Ramos Rosa)

Illustration: Francis Pessin

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :