Arbrealettres

Poésie

AUTOMNE AU PARC ROYAL D’HINTOCK (Thomas Hardy)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



AUTOMNE AU PARC ROYAL D’HINTOCK

Ici, des branches nues
Je ratisse les feuilles.
Souvent je médite combien
Le printemps déçoit ;
Maintenant vieille femme
Je ratisse les feuilles.

Ici, dans les allées
Je ratisse les feuilles ;
Il en passe de nobles dames
Avant que l’une d’elles
Ne soupire, voyant que feuille morte
Je ratisse les feuilles.

Celle que vous voyez quand
Je ratisse les feuilles,
J’en ai vu alors vives et gaies
Que la mémoire assemble,
Blêmes fantômes, à mes côtés, si
Je ratisse les feuilles.

Eh bien, ma chère, en dépit des soupirs,
Je ratisse les feuilles,
De nouveaux bourgeons danseront là-haut
— La terre jamais ne souffre ! —
Quand je ne serai plus là pour que
Je ratisse les feuilles.

***

AUTUMN IN KING’S HINTOCK PARK

Here by the baring bough
Raking up leaves,
Often I ponder how
Springtime deceives, —
I,an old woman now,
Raking up leaves.

Here in the avenue
Raking up leaves,
Lords’ ladies pass in view,
Until one heaves
Sighs at life’s russet hue,
Raking up leaves !

Just as my shape you see
Raking up leaves,
I saw, when fresh and free,
Those memory weaves
Into grey ghosts by me,
Raking up leaves.

Yet, Dear, though one may sigh,
Raking up leaves,
New leaves will dance on high —
Earth never grieves !-
Will not, when missed am I
Raking up leaves.

(Thomas Hardy)

Illustration: Ernest Biéler

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :