Arbrealettres

Poésie

LE VIOLONEUX (Thomas Hardy)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



LE VIOLONEUX

Le violoneux connait tout ce qui se trame
Dans la cadence de son astucieux lyrisme.
Le violoneux sait bien les regrets qui naîtront
Des sourires de cette nuitée !

Il voit des couples s’unir pour la danse
Et bientôt pour l’existence
Qui vont payer très cher leurs frairies
Par le gâchis des luttes conjugales.

Il nasille : « La musique appelle le diable,
Bien que louée comme venant du ciel.
Elle incite les gens à de grandes liesses
Qui multiplient par sept leurs péchés.

Tant de coeurs sont maintenant brisés
Et dans l’attente du départ,
Dont j’ai d’abord emmêlé les vrilles
Avec ma douce viole et mon archet ! »

***

THE FIDDLER

The fiddler knows what’s brewing
To the lilt of his lyric wiles :
The fiddler knows what rueing
Will come of this night’s smiles !

He sees couples join them for dancing,
And afterwards joining for life,
He sees them pay high for their prancing
By a welter of wedded strife.

He twangs : `Music hails from the devil,
Though vaunted to come from heaven,
For it makes people do at a revel
What multiplies sins by seven.

`There’s many a heart now mangled,
And waiting its time to go,
Whose tendrils were first entangled
By my sweet viol and bow !’

(Thomas Hardy)

Illustration: Marc Chagall

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :