Arbrealettres

Poésie

Sur le rivage l’homme attend l’improbable (Jean-Paul Hameury)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



La mer passe
d’une crique à l’autre.

Les plans bleutés s’étagent

L’horizon indéfiniment repoussé
s’efface dans le blanc du ciel.

Rochers et arbres vivent sans cris.

Le temps s’en va avec les fleurs
les nuages les eaux
des lointaines cascades.

Sur le rivage
l’homme attend l’improbable.

(Jean-Paul Hameury)

Illustration: ArbreaPhotos

6 Réponses vers “Sur le rivage l’homme attend l’improbable (Jean-Paul Hameury)”

  1. Lara said

    Sur le rivage
    l’homme attend l’improbable.

    oxymore ? 🙂

    • arbrealettres said

      Saisir l’insaisissable ressentir la sensation pure espérer l’inespéré … beaucoup de vérités du coeur dans l’apparente contradiction…

      Ch 🙂

      ________________________________

  2. Couleurs et lumières de la photo : ad hoc, j’aime.

    • arbrealettres said

      … et pour une fois c’est une photo que j’ai prise sur une plage un matin de brume non loin d’Erquy mais … l’improbable ne s’est pas produit )-:

      Ch 🙂

      ________________________________

  3. yayamarieke said

    Mais qu’est-ce qu’ils ont tous ces poètes à attendre ??? (lol)
    N’attendez pas les choses venir, mes regardez les devenir 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :