Arbrealettres

Poésie

Quand tu m’appelles (Peter Turrini)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2016



 

Quand tu m’appelles
le téléphone sonne.
La lampe sonne.
Le poêle sonne.
La chambre sonne.
La vue depuis ma fenêtre sonne.

Ce sont les cloches de la délivrance
de l’attente qui sonnent.

(Peter Turrini)

 

 

2 Réponses to “Quand tu m’appelles (Peter Turrini)”

  1. Lara said

    Tout sonne en somme

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :