Arbrealettres

Poésie

Que peut une galère ayant perdu la rame (Jean de la Ceppède)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2016



 

Que peut une galère ayant perdu la rame
Le poisson hors de l’eau, la terre sans humeur,
Un roi sans son conseil, le peuple sans seigneur,
La salamandre froide ayant perdu la flamme ?

Que pourra faire un corps destitué de l’âme,
Et le faon orphelin par le coup du chasseur ?
Beaucoup moins peut encor le triste serviteur
Egaré de son coeur, et des yeux de sa dame.

Hélàs ! que puis-je donc ? je ne puis que souffrir
Et la force me nuit m’empêchant de mourir.
Je n’imagine rien qu’un désespoir d’absence.

Je puis chercher le fond de ma fière douleur,
L’essence de tout mal, je puis tout pour malheur
Mais c’est à me guérir qu’on voit mon impuissance.

(Jean de la Ceppède)

Illustration: Siegfried Zademack

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :