Arbrealettres

Poésie

A l’aube d’un avril où naquit ta chanson (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2016



Refleurisse le temps sur la crête des vagues vives
porteuses des vieux chants émergés de l’oubli.
Les barques dansent sous la brise,
valse des parasols dans les soirs du vieux port
où glissent langoureuses les filles d’Italie.

Refleurisse le temps sur l’humble rive où je suivais tes pas
le temps de ma trentième enfance
le temps de l’espérance frêle
comme l’écume comme ta voix et mon sourire
à tes joues d’enfant
à l’aube d’un avril où naquit ta chanson.

(Ali Hamouda)

6 Réponses to “A l’aube d’un avril où naquit ta chanson (Ali Hamouda)”

  1. filamots said

    Nom ou prénom trop utilisé, j’ai pas pu aller le situer sur la toile.
    Je découvre.

  2. arbrealettres said

    Chercher sur le Net ?? On trouve des « Ali Hamouda » mais est-ce le bon ?? Bonne chance pour vos recherches 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :