Arbrealettres

Poésie

Archive for 6 septembre 2016

Des pattes d’oiseaux (Jean-Marcel Lefebvre)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Des pattes d’oiseaux
Calligraphient sur la neige
L’espoir du printemps.

(Jean-Marcel Lefebvre)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

A perte de vue (Robert Gélis)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



A perte de vue : labours.
A perte de voeux : l’amour.
A perte de vie : la Mort.

(Robert Gélis)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je connais ce cri (Robert Gélis)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Je connais ce cri :
il émane des rêves éventrés.
Seul le réveil guérit.

(Robert Gélis)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le ciel gris (Robert Gélis)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Dans le ciel
gris plein de trous,
sont passées des grues, hier…

(Robert Gélis)

 

 

Posted in humour | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Première neige (Dominique Chipot)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



première neige —
les enfants laissent la play
pour jouer aux boules

(Dominique Chipot)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le soleil se lève (Dominique Chipot)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



fumée usine  [800x600]

le soleil se lève —
la fumée de l’usine
toute rose

(Dominique Chipot)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Comment le mot s’est-il fait chair pour toi (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Je répète les mots inexacts
les mots impuissants
les mots injustes
les mots de miel qui blessent l’oreille
les mots d’amour qui embrasent la haine
les mots durs et creux
désespérément creux comme
la tête et comme l’âme
comme la main tendue dans un geste de grâce
comme la main qui tient la dernière goutte d’eau
et qui s’étonne de
ses rides plus assoiffées que la gorge.
Mon Dieu, comment le mot
s’est-il fait chair pour toi?

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Jadis (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Jadis – te souvient-il pourtant de la saison?
les mots neigeaient sur un regard d’enfant
suspendu aux étoiles,
et la joie jaillissait
des mers du ciel changeant
des sables morts
criant un hymne d’amour.

Les jours pour les enfants continuent de fleurir,
les nuits d’été ou de tempête
riches de vrais parfums
s’ouvrent toujours à certains murmures.
Tout chante; le ciel survivra au raidissement de nos ailes
mais l’écho de nos voix s’est-il déjà perdu?

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Sans joie sans caresse (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



sans joie sans caresse?
Dans leurs regards traqués brille un feu d’amoureuse rage.

Chant vers toi l’inconnue
entrevue dans le vent ou le train qui vole,
chant à la source des mirages,
aux voix multiples de l’univers dénué de formes et de mots appris.

(Ali Hamouda)

Illustration: Paul Delvaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où êtes-vous (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Où êtes-vous
à l’instant où notre souffle s’exhale
sans vous rejoindre,
ô vous les disparus qui laissez votre chair
blottie contre notre âme,
votre chair délaissée péniblement un jour
où tous étaient en fête,
où l’arbre et le blé avaient retrouvé vie dans l’ait caressant
et les chants de l’oiseau et l’enfant
qui s’ouvrent au premier beau jour?
Où êtes-vous où êtes-vous?

Une image une larme une voix:
vous êtes-là, respirant en silence.

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :