Arbrealettres

Poésie

Je sais, ma bien aimée (Peter Turrini)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2016




Je sais, ma bien aimée,
ce que j’ai est quelque chose de
grand, plus grand encore et de brûlant.

Ainsi il me restera, ma bien aimée,
quand tu me l’auras enlevé, quelque chose
de grand, de plus grand encore et de plus froid.

(Peter Turrini)

Illustration: Alex Alemany

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :