Arbrealettres

Poésie

L’arbre (Luc Dietrich)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2016



 

L’arbre

Il a crevé la terre compacte, puis a est monté dans le ciel comme une tour de silence.
Son torse a durci sous le froid et noirci dans les pluies.
Il a multiplié ses membres au creux chaud des années.
Il a fouillé la terre d’une chevelure noire.
Il a mis de l’ombre au-dessus de sa terre et rendu l’herbe tendre.
Il est devenu comme une grande montagne toute pénétrée d’oiseaux.

(Luc Dietrich)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :