Arbrealettres

Poésie

L’éclaircie (Luc Dietrich)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2016



 

L’éclaircie

Dans la pâte des nuages une trouée se fait.
Les tiges et les troncs oscillent, la tête des arbres tourne
aspirée par la lumière comme par la véhémence du vide.

(Luc Dietrich)

Illustration

 

4 Réponses vers “L’éclaircie (Luc Dietrich)”

  1. Drenagoram said

    Au Puits Profond de l’Être , Où le Sombre Séjourne ,
    La Lumière irradie , un Sage Rayon d’Espoir ,
    Parfois le Corps sans Tête , vers son Sillon se Tourne ,
    Hors du Vide saisit , Ose au Gris un Regard.
    ~
    NéO~

  2. Lara said

    Je suis restée jusqu’au bout avec le mot  » pâte » ..:-)
    pâte à modeler ..

    oh cette  » véhémence » …mais du vide !! aspirant inspirant désespérant

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :