Arbrealettres

Poésie

Pour Istanbul (Orhan Veli)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2016




Pour Istanbul

 

Avril

Impossible
D’écrire un poème
Si tu es amoureux,
Et de ne pas l’écrire
Si on est en avril.

Désirs et souvenirs

Les désirs sont une chose,
Les souvenirs, une autre.
Dis, comment vivre
En ville sans soleil ?

 

Insectes

Ne pense pas,
Désire seulement !
Regarde comme font les insectes.

 

Invitation

J’attends.
Viens par un temps tel
Qu’il soit impossible de renoncer.

(Orhan Veli)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :