Arbrealettres

Poésie

Archive for 14 septembre 2016

Berceuse (Agota Kristof)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016



Berceuse

Fais ton lit et couche-toi
et regarde par la fenêtre
comment grandissent au-dehors
le printemps et la tristesse
le ciel n’est qu’un immense
chagrin bleu
et les arbres éclatent de sanglots
à chaque éclosion de fleurs.
Toi, ne pleure pas, enlève tes habits
enlève ta vie,
élance-toi nue, et réjouis-toi
d’être seule
dans le printemps
dans le ciel dans les arbres
dans la lumière
réjouis-toi de ne pas te lever
plus parler, plus répondre
plus marcher.
Ne pense pas au froid ne bouge pas
sur ton corps blanc
le soleil descendra
quand les maisons d’en face
seront démolies
et aussi les cheminées et
les antennes de la télévision.

(Agota Kristof)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deux langues de feu (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016



Deux langues de feu

Vous avez laissé dans mes yeux
une étoile obscure,
l’odeur des hivers
entre les pages éteintes
de mes vieux cahiers.
Moi, j’ai vécu au coeur
de votre ciel ardent,
brûlant comme vous
ma vie pour rien.

***

Voi lasciaste una stella
oscura nei miei occhi,
l’odore degli inverni
tra le pagine estinte
dei miei vecchi quaderni.
Io vissi dentro il cuore
del vostro cielo ardente
e bruciai come voi
la mia vita per niente.

(Leonardo Sinisgalli)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Pierre Mornet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voyant (Paul Valet)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016



Le voyant

Être lucide
C’est perdre connaissance

Être libre
C’est perdre l’équilibre

Être vengeur
C’est terrasser la vengeance

Être intact
C’est traverser l’évidence

Être aux abois
C’est passer au-delà

Invincible est la détresse
De celui qui voit

(Paul Valet)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’enfant (Oktay Rifat)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016




L’enfant

Cet enfant grandit,
Il devient comme son père,
Et puis après, messieurs,
Il meurt.

(Oktay Rifat)

Illustration: Ademaro Bardelli

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

La pente (Orhan Veli)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016





La pente

Si dans l’au-delà, le soir,
À l’heure de la fermeture de l’usine,
Le chemin qui nous ramènera à la maison
N’est pas aussi raide que celui-ci,
C’est que la mort n’est pas une si mauvaise chose.

(Orhan Veli)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

La mort des sages (Yahya Kemal)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016



 

La mort des sages

Dans le jardin, tombeau de Hafiz, il y a, dit-on, une rose ;
À chaque aube elle éclot, couleur de sang frais.
La nuit près d’elle jusqu’au point du jour pleure le rossignol ;
Sa mélodie fait rêver la vieille cité de Chiraz.
La mort pour un sage est le pays d’un printemps serein ;
De son coeur, en tout lieu, monte au fil des ans comme de l’encens.
Et sur son tombeau, couché sous les cyprès tranquilles,
À chaque aube éclot une rose, chaque nuit chante un rossignol.

(Yahya Kemal)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’homme dans l’univers (Yahya Kemal)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016




L’homme dans l’univers
vit seulement au fil de ses rêves.

(Yahya Kemal)

Illustration: Hartig Kopp Delaney

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :