Arbrealettres

Poésie

Archive for 15 septembre 2016

La tasse ébréchée (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



Que ton sommeil jouisse
de la proximité
du buis, du frêne et du pommier!
Ta langue a touché par mégarde
la tasse ébréchée:
la goutte de sang
hors du temps se pétrifie.

(Jacques Izoard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le cerf-volant (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



Maison à la peau légère.
Maison du bois dormant.
Maison d’écriture
et de petits sabots.
Le cerf-volant l’emporte
avec les hirondelles.

(Jacques Izoard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans des oeufs de buis (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



Continuons à explorer
décombres, maisons en ruines,
passant d’une chambre à l’autre,
observant cruches et brocs.
La petite fille qui dort
a depuis longtemps
perdu mémoire.
A voix basse on se souvient
des chansons enfermées
dans des oeufs de buis.

(Jacques Izoard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Spirale (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



Spirale n’enroule
qu’autre spirale.
Coquille fait cercle.
Pour arriver au coeur
la marche est incertaine
et très long le chemin.

De spire en spire
nous tournons en rond,
faisant cercles dans l’eau
par centaines, par centaines.
Et le ventre et la terre
sont des ballons captifs.

(Jacques Izoard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le poème immergé (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



Transparente écriture
accompagne frêle papier.
L’eau court et s’élance.
Aussitôt s’efface
le poème immergé.

(Jacques Izoard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le port (Behçet Necatigil)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016




Le port

Leurs mâts brisés dans de violentes tempêtes
Les bateaux se réfugient chez nous, nous croyons les avoir trouvés.

Ils ne voient pas. Il n’y a que les lointains.
Nous les réparons. Ils s’en vont, nous restons.

Ensuite dans la nuit : qu’il soit le dernier, dernier,
Ne le renvoie pas, nous supplions la mer.

Ensuite grandit encore
Notre effrayante solitude.

(Behçet Necatigil)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SONGE (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016




SONGE

J’ai rêvé
cette nuit
une plaine
striée
de fraîcheur

Dans des voiles
changeants
d’or azur
l’algue

(Giuseppe Ungaretti)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous hisserons jusqu’aux girouettes (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



L’eau va envahir
chambres et rotondes.
Nous hisserons
jusqu’aux girouettes
nos âmes, nos coeurs.
Un peu de ciel bleu
colorera nos lèvres.

(Jacques Izoard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

STATUE (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



 

STATUE

Jeunesse pétrifiée,
O statue, ô statue de l’abîme des hommes…

Le grand tumulte après tant de voyage
A fleur de lèvres
Ronge le roc.

(Giuseppe Ungaretti)

Illustration: La Reine Tiyi

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

RETOUR (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016




RETOUR

Les choses brodent l’ample monotonie des absences

Cette heure est une coquille pâle

L’obscur azur des profondeurs s’est fracturé

Cette heure est un manteau de sécheresse

(Giuseppe Ungaretti)

Illustration: Gilbert Garcin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :