Arbrealettres

Poésie

Réminiscences dans un songe (Oktay Rifat)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016




Réminiscences dans un songe

À la main son chandelier à quatre branches
Dans ses yeux la flamme des bougies
Ses jupes frôlent le sol ses pieds invisibles
Nus, sur les dalles

Un corridor — interminable —
Sur les murs anciens du Temps
Les squelettes, les rets des fossiles
Vers la désespérance étirée
La beauté de sa robe blanche

Tremblante, comme les musiques de ce jour-là.

(Oktay Rifat)

Illustration: John Everett Millais

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :