Arbrealettres

Poésie

SAN MARTINO DEL CARSO (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 17 septembre 2016



 

SAN MARTINO DEL CARSO

De ces maisons
il n’est resté
que quelques
moignons de murs

De tant d’hommes
selon mon coeur
il n’est pas même
autant resté

Mais dans le coeur
aucune croix ne manque

C’est mon coeur
le pays le plus ravagé

(Giuseppe Ungaretti)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :