Arbrealettres

Poésie

Athée provisoire (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2016



Athée provisoire

La mort ni le poème
Ne sont le silence

Mais sans silence
Ils ne sont rien

La mort
C’est apprendre ce
Qu’un silence peut
Dire

Le poème
C’est dire et redire
Cet apprentissage

Quand le silence
Se tait

C’est que la parole
Est prête

Quand la parole est
un silence

c’est qu’un poème
va parler

(Werner Lambersy)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :