Arbrealettres

Poésie

Aum et amen (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2016



tant et si longtemps
que les corps brûlent

que les morts ont un visage
de silence tremblé

tombée d’esprit
parole effondrée

tant et si longtemps
que le fleuve roule et déroule
santal et bouse

lait caillé chair brûlée

fleurs d’os
aum et amen

(Zéno Bianu)


Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :