Arbrealettres

Poésie

Le bourru (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2016




Le bourru

Dans ma bogue de piquants
Luit sourdement la châtaigne:
Ma douceur est en dedans.

– Se peut-il que l’oeil atteigne
La promesse du luisant?
L’automne passe: il est temps.

– Il est temps, et mon coeur saigne.
– Moins que les doigts du passant.

(Pierre Menanteau)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :