Arbrealettres

Poésie

Tel mots d’un mensonge (Yang Lian)

Posted by arbrealettres sur 23 septembre 2016



 

tel mots d’un mensonge
le visage peint est craché sous la lune alors
les malades en foule se font somnambules

poissons morts à la file
se retournent comme à la naissance
de leur blanc palpent les ténèbres

(Yang Lian)

Illustration: Misha Gordin

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :