Arbrealettres

Poésie

Désir (Ernest Hemingway)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2016



 

Désir

Le désir et
Toutes les douces pulsations lancinantes
Et toutes les délicieuses blessures
Qui étaient toi,
Ont ensemble disparu dans la nuit lugubre.

Maintenant quand je dors tu viens sans un sourire
T’étendre auprès de moi
Baïonnette froide, rigide et triste
Sur mon âme gonflée de larmes
Et palpitante.

(Ernest Hemingway)

Illustration: Victor Bauer

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :