Arbrealettres

Poésie

STONEHENGE (Denis Rigal)

Posted by arbrealettres sur 27 septembre 2016



STONEHENGE

sous le gazon usé,
une pacotille d’ossements,
notables sans doute

mais où
le sang offert au premier soleil
et la terreur des entrailles ?

des signes brisés se déhalent
dans une nuit énorme.

Tout près,
Sur un pieu de bois frais taillé,
un corbeau,
plus vieux que les pierres

(Denis Rigal)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :